Newsletter # 201505-037-15
linkedin youtube facebook

image

Dr Philippe Pango, Directeur Général de VITIB SA, a accueilli avec fierté cette toute dernière addition au Parc Technologique de la zone franche de Grand-Bassam, renforçant encore plus le positionnement de cette zone économique spéciale comme vitrine technologique de la sous-région. Cette usine est l'œuvre du groupe Cerco, selon sa vision ''une école, un incubateur, une usine''. La pose de la première pierre de l'usine, jeudi 26 mars, a donné lieu à une cérémonie rehaussée par la présence du ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Gnamien Konan a salué la vision du groupe Cerco. « Il faut donner du crédit à la formation ; qu'on augmente le taux d'employabilité des étudiants. Une école, un incubateur, une école ; c'est le système qu'il nous faut. L'école, c'est fini. À la fin de chaque UFR (Unité de formation de recherche), il doit y avoir un incubateur », a affirmé le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Sa vision des choses a changé, notamment par le travail abattu par des jeunes tel le président directeur général du groupe Cerco, Dr Alain Capo-Chichi. « L'Afrique va finalement s'en sortir car nous sommes obligés de trouver des solutions », s'est convaincu Gnamien Konan.

Pour ce qui est de l’assemblage d’ordinateurs, une unité déjà opérationnelle en zone franche (voir photo) produit en moyenne 400 appareils par jour. Elle est composée d’étudiants issus des instituts Cerco. Ces ordinateurs, à moindre coût, que les étudiants pourront payer sur deux ans, sont destinés principalement aux établissements, a indiqué Dr Alain Capo-Chichi, ce dans le but de résoudre le problème de la massification par le truchement du e-learning a-t-il dit. Dans ce sens, des partenariats ont été signés avec l’institut de formation des agents de santé (INFAS) et l’Institut National Félix Houphouët-Boigny (INPHB) de Yamoussoukro. Dans trois semaines, 6000 appareils seront livrés à l’INFAS a confié Dr Capo-Chichi.

Le Dr Philippe Pango, Directeur Général de VITIB SA, a quant à lui salué l’arrivée du groupe Cerco qui, a-t-il dit, « marque l’intérêt grandissant et soutenu des entreprises du secteur des TIC et de la Biotechnologie pour non seulement les incitatifs fiscaux de la zone franche, mais aussi son statut unique de parc technologique ».

Merci pour votre fidélité.

 

Service Communication VITIB SA

Newsletter
contact